Comment fonctionne le fameux algorithme de Facebook en 2020 ? (et comment le cracker !)

Il y a un principe bien connu chez la plupart des médias buyers de Facebook qui dit : Pour être bon en publicité Facebook, il faut maîtriser l’aspect technique à hauteur de 30%, tout le reste repose dans la compréhension de l’algorithme Facebook.

Bien sur, Facebook n’a jamais partagé toutes les informations sur comment son algorithme opère, mais il existe certains fondamentaux que vous pouvez utiliser dès aujourd’hui pour optimiser les performances de vos campagnes. Au même temps, vu que l’algorithme change constamment, c’est notre rôle en tant que marketeur d’être au courant des dernières nouveautés et de les tester afin de rester ‘On top of the game’.

Nous savons que l’algorithme de Facebook repose sur l’acronyme B.EA.R qui veut tout simplement dire:

  • B pour Bid ou Budget
  • EA pour Expected action ou l’action desirée
  • R pour relevance ou pertinence.

1 – Qu’est-ce que le Bid dans l’algorithme Facebook?

Le marché publicitaire de Facebook suit la loi de l’offre et de la demande. Il existe, comme dans tout concept économique, une rareté et une quantité limitée d’espace publicitaire sur Facebook et Instagram; et Facebook souhaite faire plaisir à tout le monde.

Pour déterminer l’ordre des publications dans votre fil d’actualité, facebook se doit de choisir qui est le ‘mieux placé’ pour mériter votre attention. Pour cela, Facebook décide de laisser la place au plus offrant. En d’autres termes, si votre concurrent souhaite dépenser plus que vous ne le faites pour cibler une même audience, il aura plus de chance d’être ‘ imprimé ‘. C’est tout bêtement basé sur un système d’enchères.

Mais heureusement pour les petites bourses, ce n’est là qu’une des variables de cet algorithme très complexe. Les deux autres qui sont l’EA (action recherchée) et la R (pertinence) sont tout aussi importants aux yeux de Facebook.

Comment utiliser le Bid à votre avantage?

Pour utiliser cette première variable à votre avantage, vous devez :

  • Augmentez votre panier moyen grâce aux upsell: Si vous gagnez plus que d’habitude après chaque vente, vous aurez plus de budget à utiliser sur Facebook afin de générer des prospects, vous pourrez donc dépenser plus qu’avant.
  • Dès que vous aurez déterminé votre coût par acquisition (CPA), changez la stratégie d’enchère par Target CPA ou CPA cible. Vous pourrez dire alors à Facebook que je peux dépenser jusqu’à X pour avoir un client.

2 – Qu’est-ce que l’EA ou expected action dans l’algorithme Facebook?

Ensuite, nous avons l’EA, expected action ou l’action recherchée. Cette variable est un peu plus compliquée que la dernière car elle se base sur un système de prévision de la performance de votre publicité.

Donc, si deux media buyer rentrent en compétition sur la même audience, Facebook aura plus de chance de prioriser celui qui a le plus de chance d’avoir des résultats.

Facebook collecte constamment des données sur ses utilisateurs. Il suit l’historique de la messagerie, les commentaires, les j’aime, partages, les performances de toutes les publicités actives, les données disponibles dans les pixels Facebook et bien plus encore (rien d’effrayant jusque là). Chaque fois que quelqu’un va sur Facebook, il génère de la data qui permet à la firme de comprendre un peu plus la façon dont il est susceptible d’interagir avec une publicité en particulier. Facebook utilise ensuite ces données pour créer un modèle de prédiction sur comment les utilisateurs réagiront face à une publicité donnéee. Si la probabilité que vous exécutiez l’action souhaitée sur la publicité de l’annonceur A est plus élevée, Facebook vous monterera la publicité de ce dernier, du moins en premier.

Cette variable est difficilement contrôlable. Votre rôle ici reste assez limité. Le principal défi est de créer une publicité en choisissant le bon Call to action, la bonne légende, le bon visuel et le bon objectif de campagne.

3 – Qu’est-ce que la ‘Relevancy’ ou la pertinence de vos publicités Facebook et Instagram?

L’objectif principal de Facebook est de garder une bonne expérience utilisateur. Ceci est très important à savoir car c’est ce qui permet aux petites entreprises d’entrer en compétition avec de grands groupes à budgets marketing inépuisables tout en restant visibles auprès de leur cible.

A titre d’exemple, Coca-cola peut facilement dépenser plus que tous les autres annonceurs sur Facebook, mais leurs publicités ne seront pas pertinentes pour tout le monde. Facebook ne va donc par montrer ses publicités à toutes les audiences, ce qui laisse de la place aux autres acteurs de la place.

La pertinence de vos publicités repose donc sur 4 points :

1- Le Targeting ou le ciblage

Est-ce que vos publicités sont pertinentes pour votre audience cible ? Afin de mieux cibler, essayez toujours de choisir des audiences basées sur les intérêts de vos consommateurs. Par exemple, si l’on souhaite cibler les hommes d’un certain âge au Maroc, il faudrait peut-être des cibles tel que ceux qui sont abonnés à Hespress ou un journal particulier.

Essayez aussi de créer des audiences similaires dès le lancement de vos premières campagnes car elles s’alimentent à fur et à mesure que vous enregistrez des performances et des données sur vos utilisateurs.

2- Le score Qualité de votre compte sur Business Manager

Il y a des choses que Facebook n’aime tout simplement pas, et il vous punira par des coûts publicitaires plus élevées.

Facebook étudie l’historique de vos comptes publicitaires et vérifie si vous avez plusieurs paiements refusés ou plusieurs publicités rejetées.

Si vos publicités sont rejetées, supprimez-les de votre business manager et contactez le support Facebook pour les informer. Votre score de qualité devrait revenir à la normale dès vérification.

3 – Vos éléments créatifs

Facebook détermine la pertinence de votre copywriting, de vos photos, vidéos et des titres de vos annonces pour chaque marché cible. Les annonces non pertinentes se verront attribuer des CPM (coût par mille) plus élevés.

4 – La consistance de votre page d’atterrissage

Ce dernier aspect n’est malheureusement pas pris en considération par plusieurs marketeurs. Sachez que Facebook ne vérifie pas seulement vos publicités mais aussi la landing page vers laquelle vous renvoyez votre public cible.

En d’autres termes, si vous avez promis à vos prospects la livraison gratuite sur votre publicité, votre page de vente et votre checkout doivent aussi contenir ces même mots. Facebook explorera l’intégralité de votre site pour s’assurer que vos pages sont cohérentes avec vos publicités.

Voila quelques-uns des secrets révélés de l’algorithme de Facebook. En prenant les concepts de B.EA.R en compte et en concevant vos campagnes publicitaires autour de ces principes, vous pouvez considérablement améliorer votre stratégie Facebook Ads, réduire vos coûts publicitaires et améliorer vos performances.

A vous de jouer 😉

Saad Marsil
Saad Marsil
Marsil Saad est un passionné du Marketing et du Digital depuis plus de 4 ans. Après avoir suivi une formation sur la publicité Facebook de Catt Howell, il s'est tourné vers la création de sa propre agence digitale virtuelle.

Du même contributeur

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire aussi ...

Advertisment

Derniers articles

DÉCOUVREZ LE BLACKBELT PODCAST ! S1E1

Le PodCast BlackBelt est le podcast du digital. Une équipe de spécialistes passionnés décrypte pour vous l’actualité nationale et internationale du digital. Au programme cette semaine:...

YouTube lance Shorts, une fonctionnalité inspirée de TikTok

Pour rendre sa plateforme plus accueillante et plus attractive, YouTube s’est inspiré de TIKTOK et a ajouté une nouvelle option.Après Instagram Reels, YouTube vient d’annoncer...
Restons connectés !
Ne ratez plus rien et recevez votre newsletter marketing hebdomadaire directement dans votre boite mail !!
Restons connectés !
Ne ratez plus rien et recevez votre newsletter marketing hebdomadaire directement dans votre boite mail !!